• Brest

     

    Dans la nuit pour trouver les directions je n'ai pas les mots

    J'ai des choix dans les mains

    Dans le port éteint

    Je vieillis comme du papier

     

     

    J'étais à Brest cette nuit-là

     

    Dans le port noir les voiliers s'étalaient

    Les catamarans les cargos

    En lignes infinies jetées dans le cosmos

    Depuis l'esplanade, j'observais

     

    Les lumières au loin se confondaient avec les étoiles

    Les porte-conteneurs dérivaient sur l'eau comme des rochers

    Le vent balayait le boulevard de la marine et je me disais

    Pourquoi es-tu perdue après avoir choisi ta direction

     

    Les directions les horizons

    Même le phare était éteint

    Perdues derrière le ciel comateux l'odeur des moteurs

     

    Je pensais à des mondes lointains et des vies qui n'existent pas

    Depuis ma position ployée sous des papiers lourds comme des tonnes

    Je contemplais l'encroûtement de ma vie à venir

     

    Tu voulais vivre ainsi mais peut-être est-ce une illusion

    Les vagues ne font pas remuer les navires du port de commerce

    J'avais beau vouloir une vie, j'en voulais une autre

     

     

     

    Un jour peut-être

     

    On me retrouvera de l'autre côté de l'océan

    Dans un monde imaginaire

    jouant avec des lueurs

     

     

     

    Un jour peut-être

     

    On me retrouvera

     

    Après avoir soufflé sur la poussière d'un tas de papiers

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nuit du 29 au 30 avril,
    nuit du 1er au 2 mai

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Léa wonho
    Samedi 14 Septembre 2019 à 14:26
    Alors j'ai pas tout compris mais j'adore !! Je me reconnais un peu dedans
      • Dimanche 13 Octobre 2019 à 22:39

        Merci beaucoup Léa ! (et ton pseudo me fait rire à chaque fois que je le vois xDD)

    2
    Lundi 25 Novembre 2019 à 07:44

    Ah. Je me suis absentée longtemps et je vois qu'une chose n'a pas changé : tu écris toujours aussi bien, peut-être même mieux !

    J'adore la forme, je ne sais pas si c'est voulu ou si c'est juste moi qui interprète mais je trouve que le début communique les impressions, les sensations et nous ancre dans le paysage  avec des quatrains, assez classiques et rassurants, et qu'au fur et à mesure les vers nous emmènent dans les pensées du narrateur et en même temps on quitte les quatrains pour le suivre dans un univers moins codé avec les tercets et les vers seuls (y a un mot pour ceux-là aussi mais je m'en souviens plus), on est un peu désorientés, ce qui m'a l'aire d'être pas mal dans le thème du poème.

    Bravo en tous cas, je pense que tu as réussi à communiquer ce que tu voulais ^^

      • Mardi 31 Décembre 2019 à 18:56

        Merci beaucoup pour ton commentaire ! C'est très gentil, vraiment contente que ça t'ait plu ^^

        Tu as totalement raison pour l'analyse... Depuis longtemps lorsque j'écris des récits, j'aime beaucoup décrire des paysages pour créer une ambiance, et c'est quelque chose que je fais de plus en plus dans les poèmes... à la base j'utilisais plutôt les poèmes pour décrire des émotions, donc je suppose que la fusion des deux donne ce genre de résultat (?) 

        Aussi, pour ce qui est de finir les poèmes avec des strophes plus courtes, c'est quelque chose que je fais depuis très longtemps, à tel point que j'ai un peu l'impression de me répéter quand j'écris des poèmes (xD)... Donc je suis vraiment contente que tu aies apprécié malgré cela :)

        Encore merci pour ton commentaire, contente de te revoir sur ce blog, et bonne année aussi ! 

      • Mercredi 1er Janvier à 06:19

        Contente de ne pas m'être trompée dans mon analyse ! C'est vrai que c'est assez instinctif de consacrer les poèmes aux émotions mais j'aime beaucoup le style un plus descriptif/ d'ambiance, ça donne très bien ! Pour la fin des poèmes, je n'ai pas l'impression que tu te répètes, si tu diminuais la longueur des strophes comme si c'était une solution inévitable pour clôturer, ce serait sûrement répétitif en effet, mais je penses que c'est plus profond que ça et que si tu sens que c'est comme ça qu'il doit se terminer, tu as sûrement raison.

        Merci pour tes textes, je suis contente d'être de retour aussi ^^ Bonne année !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :