• Fragments

    Pour faire simple, des fragments de moi, puisque je n'ai pas envie de me présenter réellement :)

  • Chers visiteurs,

    Parlons peu, parlons bien, parlons des études.

    Si vous suivez un peu mes pérégrinations, vous avez sûrement déjà lu que j'étais dans un lycée de haut niveau à Paris et que j'ai obtenu en 2014 mon bac s mention très bien. Vous avez peut-être supposé que de ce fait j'appartenais à une sorte d'élite socio-intellectuelle de la bourgeoisie parisienne.

    Ce qui n'est pas du tout le cas.

    J'aimerais retracer dans cet article mon parcours qui m'a menée à une année chaotique bénéfique. À mon cheminement, mes interrogations, qui m'ont mené à ce résultat surprenant.
    Pour tout ceux qui de même doutent sur leur avenir et qui ne voient pas l'issue, comme c'était mon cas.

     

     

    (cet article sera illustré de magnifiques gifs issus principalement de dramas coréens, mon obsession du moment) 

    Ma famille, si on devait catégorifier, appartiendrait à la "classe moyenne supérieure" ou quelque chose du genre. Mes grand-parents, des deux côtés, sont nés dans des familles nombreuses d'ouvriers agricoles (nb : c'était encore pire que d'être paysan), dans des villages perdus quelque part dans des campagnes perdues de France où il n'y avait déjà rien avant la guerre. C'est grâce à l'école qu'ils ont pu échapper aux champs. Mes parents ont grandi en province et sont montés à Paris à l'âge adulte. Ayant trouvé un bon travail, ils ont amélioré leur niveau de vie, sans pour autant posséder réellement de patrimoine, ni de réseaux de contact et de pistons.

    J'ai donc grandi là-dedans.

    Je me suis retrouvée dans ce collège-lycée parce qu'à l'époque c'était l'établissement le plus proche de chez moi, et j'y suis restée, car ç'aurait relativement stupide de changer au vu de sa réputation d'excellence. J'avais un nombre non négligeable de très bons professeurs, qui m'ont aidé tout au long de mon passage à améliorer ma capacité de réflexion. D'ailleurs, longtemps, sans être première j'avais en soi de très bon résultats.

     

    Et puis en 2012 je suis entrée en première S.

    L'avenir et le choix

    (Résumé.)

    C'était un peu comme si tout le monde tombait dans un ravin en même temps. Quelque chose comme 90% de la classe avait chuté, et j'en faisais partie. 
    Pour vous donner une idée, j'ai perdu deux points de moyenne entre la troisième et la seconde, puis trois points entre la seconde et la première. Et le pire est probablement que dans mon lycée, c'était tout à fait normal.
    Sans compter que j'avais des profs à la "mentalité prépa" (puisqu'il donnait indifféremment leurs cours et leurs notes en prépa et au lycée), ce qui t'imposait une exigence assez extrême doublé d'un manque total d'empathie. 
    Concrètement, si tu travaillais tu survivais, si tu te relâchais tu te crashais instantanément. (« se crasher » implique ici à tous les coups des notes inférieures ou égales à 6) (« survivre » constitue la brochette entre 6 et 11) (au-delà tu fais partie des 10%)

    L'avenir et le choix

    Incroyablement, après deux trimestres de patauge complète, j'ai réussi à m'habituer au travail demandé au point de réaliser une progression fulgurante au troisième trimestre (j'étais quasiment dans les 10%). Fierté.

    La terminale semblait plus facile mais on nous demandait grosso modo la même chose, c'est juste qu'on s'était habitués au travail. Mon classement a diminué d'un coup, j'étais pile au milieu de classe.

    En résumé, j'ai énormément travaillé pendant mon lycée.

    Du coup, il est vrai que j'ai du mal à comprendre les gens qui pensent que le lycée est une période de jeunesse insouciante et d'amusement. Je ne travaillais même pas davantage que les autres (d'ailleurs, contrairement à beaucoup, je ne prenais pas de cours particuliers). La jeunesse insouciante et amusante est à mon avis un énorme fantasme d'adultes qui ont oublié comment les choses se sont passées pour eux.

    L'avenir et le choix

    (La jeunesse, vision fantasmée.)

     

    En 2013, je suis entrée en terminale.
    Et je ne savais pas quoi faire de ma vie.

    Comme j'étais en série scientifique, me suis-je dit, je vais continuer dans le scientifique. Dans les sciences, je préférais les sciences de la terre, bon, peut-être un truc dans l'ingénierie-géologie ? 

    J'avais beau me creuser la tête, prendre le problème par tous les angles possibles, je n'arrivais PAS à savoir ce que je voulais faire comme métier. 
    Incapacité totale à me représenter l'avenir.
    Incapacité totale à me projeter dans le futur.

    Je ne savais pas ce que je voulais faire, bordel de merde.

     

    L'avenir et le choix

    (J'étais pas loin de ce stade-là effectivement.)

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • Je suis à un tournant de ma vie.

    Je ne sais pas ce qu'il y aura après. Je n'en ai aucune idée. L'avenir est flou.
    Mais j'ai parfaitement conscience de tout ce qui s'est passé avant.
    Et j'ai peur de me perdre, profondément peur. 

    Alors, puisque je suis à un tournant, j'aimerais faire le point sur ce que je suis aujourd'hui, sur ce que j'ai fait.
    Un peu à la manière d'un blog que j'adore, tenter d'expliquer mon mode de pensée en neuf points, car à priori c'est quelque chose qui ne devrait pas changer (et que neuf mon chiffre préféré).
    Rien de bien intéressant, je le fais surtout pour moi. Je ne pense pas que cela intéresse quelqu'un (ou que quelqu'un ait le courage de le lire en entier haha) mais après tout pourquoi pas, moi-même j'aime bien connaître la vie et le mode de pensée des gens qui m'intriguent. (il y en a beaucoup) 
    Jusqu'à là j'avais soigneusement évité ce genre de machin sur ce blog. Ça m'énerve de raconter ma vie mais j'ai besoin de clarifier à l'écrit mes pensées.
    L'article sera agrémenté d'images enregistrées sur le bureau de mon ordi (il y en a  près de 500).
    Faîtes-moi signe si vous avez été intrigués au point de tout lire xD Commentez les images ou expliquez-moi votre mode de pensée, ça m'intéresse :)

     

     

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • Aujourd'hui je suis taguée par Oaliz, et… et bien je dois encore raconter ma vie… u_n

     L'univers est essentiellement lacunaire

    1) T'es-il arrivé quelque chose de bien récemment ? Si oui, quoi ?

    Il m'est arrivé beaucoup de merdes récemment. Notamment niveau orientation. Sinon je suis fière de mes résultats du bac. On m'avait tellement démoralisé, j'avais tellement foiré mes deux derniers trimestres de terminale que je n'arrive toujours pas à croire que j'ai eu mention très bien. Dommage que ça ne serve à rien pour la suite.

    2) As-tu tendance à t'attacher aux objets ? Un que tu affectionnes en particulier ?

    Je ne fais jamais d'achat compulsif, alors ce que j'achète, je m'y attache toujours… 
    Par exemple les bijoux. Je suis très attachée à certains. Actuellement, il y a un collier que je mets tout le temps, un pendentif que je porte très souvent, trois bagues portées en permanence, une bague semi-permanente (parce qu'elle est lourde et je la porte à l'index droit, bref pas terrible pour écrire), une en cours de réflexion/test pour savoir sur quel doigt elle rend mieux, et sinon j'aimerais investir prochainement sur une bague de petit doigt.
    En particulier… les carnets peut-être, les feuilles où j'écris de manière générale, qui finissent en bordel dans ma chambre ou de temps en temps en vrac dans une pochette.


    3) Peux-tu dire ton genre de livre favori et citer quelques uns de tes bouquins préférés ?

    Je lis beaucoup de choses différentes, mais j'ai une certaine fascination pour les thèmes de l'irréel, notamment le fantastique,  l'onirisme, le symbolique, la prose, …
    J'avais déjà évoqué cela sur cet article, mais ç'a évolué depuis, donc voici une liste rapide :

    - L'œuvre de Maeterlinck, en particulier Pelléas et Mélisande.  (théâtre)
    - Giono, Un roi sans divertissement, qui me fascine toujours autant.
    - Muriel Barbery, L'élégance du hérisson, qui est un chef d'œuvre littéraire et philosophique.
    - Calderón, La vie est un songe. (théâtre philosophique)
    - La poésie d'Apollinaire.

    4) Un truc que tu détestes particulièrement ?

    Il y en a beaucoup trop. Un jour j'étais blasée, alors j'ai dressé une liste :

    (extrait) L'alcool, les extrêmes politiques, religieuses, ou les deux à la fois, les drogues, les dérives de la société de consommation, l'ultra-libéralisme, l'intégrisme chrétien, les sectes, les soldes, les antigones et autres conneries régressistes, le nationalisme, les mensonges historiques, l'uniformisation culturelle, la classification des individus, la société de l'apparence, l'individualisme et le narcissisme, l'obsolescence programmée … 
    Et d'autres choses plus superficielles comme le nutella, les boissons gazeuses, les trucs girly, les guitares, les robes de mariée…

    5) Pourquoi as-tu créé ton blog et dans quelles circonstances ?

     J'ai déjà détaillé ça sur cet article ;)

    6) Un sujet qui te touche, qui t'émeut ?

    Il y en a beaucoup trop … Vraiment … 
    (je n'ai pas encore dressé la liste)

     

    7) Y a-t-il un pays étranger où tu voudrais vraiment aller ? Pourquoi ?

    J'aimerais voir de plus près la campagne anglaise, peut-être parce que la culture celtique me fascine.
    (par contre je suis déjà allée à Londres et ça ne m'a pas fasciné du tout. u_u )    
    La Nouvelle-Zélande, aussi. Toujours pour la culture. La Grèce aussi, mais j'y suis déjà allée ;D
    Et sinon, pour faire original… 
    Le Japon /o

     

    8) Quand tu étais enfant, avais-tu des rêves ? Ont-ils changés aujourd'hui ?

     Oui, j'ai toujours rêvé d'écrire et de devenir écrivain. Ç'a n'a jamais changé :)
    À bien y réfléchir, quand j'étais petite, je rêvais aussi de voyager à travers le monde. Aujourd'hui, ce sont davantage les traditions ainsi que rencontrer des gens de ces pays qui m'intéressent réellement. En fait, je n'ai plus envie d'être globe-trotteuse, mais j'aimerais vivre quelques années à l'étranger.

     

    9) Quelqu'un sur qui tu te reposes beaucoup ?

     Et bien, je suis très indépendante, alors non.

     

    10) Plutôt mer ou montagne ?

     J'aime les deux, mais je suis plus souvent allée à la mer. Peut-être une petite préférence pour la montagne.

     

    11) Une œuvre de fiction (livre, film...) qui t'a particulièrement marquée ?

    Quelle question… 
    Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck :'D  Sinon dernièrement j'ai lu La vie est un songe, qui m'a beaucoup marquée. 
    Niveau films, trois ont marqué à jamais mon enfance et adolescence :
    Le Seigneur des Anneaux (*-*), Le Roi Lion (.___.), Princesse Mononoké (*_____________*)


     L'univers est essentiellement lacunaire

     

     

     

    Sinon, je pars dans quelques jours en vacances à l'autre bout du monde (première fois de ma vie *-*), et comme je serai déjà très occupée à survivre vadrouiller dans ce vaste pays, et bien… quoi… Internet ça va me passer au-dessus de la tête… 

    Pour que ce blog ne reste néanmoins pas aussi lacunaire que l'univers, j'ai programmé quelques articles.

    Est-ce qu'une newsletter intéresserait des gens ? Genre recevoir des citations, du blabla de ma part et accessoirement être informé des nouveaux articles dans sa boîte mail ?   Répondez ici :)

    Bonnes vacances !


    2 commentaires
  • Juste un passage rapide pour prévenir que de temps à autre, il m'arrive des trucs sympas.
    Oui parce que, entre le match de foot, la Japan Expo, la fin officielle des cours, et euh… il y avait autre chose ?
    Bref, pour 687000 personnes, l'évènement du jour c'était avant tout les résultats du bac.

     

    Lire la suite...


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique