• J'aimerais creuser dans le mur un passage

     

     

    J'aimerais creuser dans le mur un passage
    Qui ouvrirait sur le chemin que j'ai choisi
    Il y a quelques années j'ai choisi le chemin de la conscience
    C'était un choix délibéré qui n'impliquait que moi
    Je vivais et voulais vivre ainsi
    Mais depuis que je suis arrivée dans cet endroit ce chemin n'est plus là


    Je suis dans cette pièce refermée enfermée
    Entourée de gens de phrases inutiles
    Qui sont partout cherchant à détruire
    Mon esprit attaquant de toutes parts
    Mes pensées perdues enfermées je respire
    Sans savoir si ma respiration est la mienne
    Ou celle des autres
    Cherchant à détruire le silence


    J'aime le silence
    Il me permet d'écouter ma conscience
    Et mes pensées flotter au fil
    De leur propre courant


    Je n'attends rien d'eux hormis qu'ils me laissent naviguer vers mon chemin
    Mais force est de constater que certaines personnes sont déterminées
    A ne pas vous laisser vivre votre vie selon votre choix




    J'aimerais creuser dans le mur un passage vers mon chemin
    Mais je suis coincée dans cette pièce
    Je ne sais pas si j'en sortirai
    Ils veulent changer mon esprit, alors j'imagine
    De l'autre côté du mur l'image de mon chemin
    Tandis qu'il n'existe peut-être plus dans le monde réel
    Et que seul dans ma mémoire un fragment abîmé
    Persiste

     

     

     

    jeudi 30 novembre 2017


  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Janvier à 18:57

    Je ne sais pas si c'est en partie à cause de mes ressentiments mais je ressens une énorme oppression en lisant ce texte, surtout dans la deuxième strophe, c'est vraiment bien écrit ! J'adore ces vers en particulier "Mon esprit attaquant de toutes parts / Mes pensées perdues enfermées je respire / Sans savoir si ma respiration est la mienne / Ou celle des autres" ça exprime tellement de choses en si peu de mots...

    2
    Lundi 19 Février à 09:01

    Merci beaucoup pour ton commentaire ! Je suis vraiment contente que tu aies apprécié ce poème :) Et ce n'est pas que ton ressentiment, je l'ai effectivement écrit à un moment où je ressentais une forte pression sociale, alors que pourtant je pensais m'en être détachée depuis longtemps..

    C'est intéressant que tu aimes cette strophe parce que j'avais justement essayé de l'écrire en découpant différemment les propositions comme un bloc de manière à ce qu'on ne sache pas vraiment où les phrases commencent et finissent.. j'étais assez satisfaite de moi haha. Contente que ça te plaise ! ^^ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :