• La capture du temps

    La capture du temps

     

     
    En dessous de la plate-forme aérienne qui fait aux rails traverser le ciel, il y a en bas un pont qui franchit la rivière. Entre les piliers massifs, une route passe sur l'autre rive. Des herbes sont peintes sur les barrières extérieures du pont. À son point d'arrivée, un portail jaune se dresse comme un cadre devant le flanc vert de la montagne qui s'élève au loin comme un mur de béton. À droite et à gauche, des immeubles beige pâle vieillissent. La route continue au-delà du portail jaune vers le mur vert de la montagne mais on n'en voit pas la fin.

     

     

     

    Je cherche à capturer le temps
    Avec des mots
    Figer l'instant
    Comme un tableau


    Je cherche des mots, encore
    Encore
    Encore

     


    J'ai tellement cherché
    Que j'ai oublié pourquoi
    Je cherche
    Lançant des mots
    Comme si j'avançais
    Avancer
    Encore, encore, encore

     


    J'ai oublié pourquoi j'avançais
    (Encore, et encore, et encore)
    Et avancer sans savoir c'est stagner
    Illusion de progresser sans bouger

    Je cherche
    En rond
    Je tourne
    En vain

     


    Dans la quête des mots, j'échoue constamment
    Et pourtant je cherche encore les mots
    Encore
    Sans réaliser que l'instant
    Toujours
    Échappe à la capture
    Enfin

    L'instant ne peut être arrêté même par les mots.

     

     

     

    Car le temps

    Ne se fige que

    Comme la rivière

    S'écoule éternellement

    Dans notre imagination

    Échappe au contrôle du


    Temps

     

     

     

     

     jeudi 10 mai 2018,
    Geumjeong-gu


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :