• Vérité ≠ Réalité

    Vérité ≠ Réalité

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    Qu’est-il possible de faire, quand les sens deviennent violences, quand la raison même finit par s’incliner ?
    Se faire violence, s’empêcher de se corrompre soi-même, lutter. Mais la lutte est duelle. La raison comme le corps cherchent à prendre le dessus l’un sur l’autre.
    Notre essence provient de cette dualité. C’est la particularité de notre espèce, c’est la source de tous nos maux, de notre unicité. C’est ce qui compose nos vies, cette opposition persistante, fléchissante. 

    Alors, que faire, lorsque l’un l’emporte sur l’autre, contre notre gré ? Lorsque nous suivons les inclinations qui nous feront souffrir magré notre volonté ? Quel est ce furieux plaisir que trouve l’homme juste avant de plonger dans la gueule du loup ? À braver le danger, à aller vers la souffrance, l’autodestruction, juste à cause d’un espoir ?

    « Dieu a mis dans tous les cœurs la conscience du bien avec quelque inclination pour le mal »
    (Voltaire) 

     

    Image : Arthur Rackham, La boîte de Pandore 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :